• Aurélia Basso

4 conseils de naturopathe pour prendre soin de ses yeux



SOMMAIRE

1. Pourquoi la vue est-elle si importante ? En 5 points.

2. Pourquoi nos yeux fatiguent ?

2.1 Qu'est ce que le cillement ?

3. Les 4 conseils de votre naturopathe pour prendre soin de vos yeux



Vous manquez de temps pour lire cet article ? Consultez le résumé de l'article en vidéo :


Nombreuses sont les expressions et citations autours des yeux qui mettent en avant leur valeur et leur importance : "Coûter les yeux de la tête", "Avoir le coup d'œil" ou encore "Avoir bon pied, bon œil". Parmi l'odorat, le toucher, l'ouïe, le goût, la vue est considérée comme le sens le plus important de tous. Grâce à elle nous percevons jusqu'à 80% de toutes nos impressions. Pourtant, lorsque nous n'avons pas de trouble oculaire ou que nous avons un trouble mineur de la vue, nous ne prêtons guère attention à la santé de nos yeux.


1. Pourquoi la vue est-elle si importante ? En 5 points.


  1. Elle joue un rôle social primordial. Grâce à elle nous pouvons distinguer les expressions de nos interlocuteurs (colère, joie, impatience, contentement etc.), même lorsqu'ils sont silencieux. Elle nous permet de nous faire une première idée sur les personnes que nous rencontrons pour la première fois.

  2. Elle permet de percevoir le monde, l'environnement qui nous entoure. Elle participe ainsi a notre sécurité et nous motive à découvrir d'autres environnements par l'exploration, le voyage.

  3. Elle nous permet de nous cultiver, d'apprendre. Littérature, cinéma, arts...

  4. Elle permet de prendre le relais de sens défaillants.

  5. Elle permet de compléter d'autres sens comme celui de l'odorat et du goût. Elle permet de vérifier la fraîcheur d'un aliment par exemple, mais aussi d'apprécier pleinement un plat.


2. Pourquoi nos yeux fatiguent ?


Le travail sur écran, accentué par les mesures de télétravail, accroît la fatigue oculaire et peut provoquer des picotements, une sensation de brûlure ou encore de la présence d'un corps étranger dans les yeux. Ces sensations désagréables peuvent être le signe d'une sécheresse oculaire. La sécheresse oculaire peut avoir plusieurs causes : l'une d'elle est due a une hypofonction des glandes lacrymales, qui a pour conséquence un manque d'hydratation de l'œil. Une autre cause, qui nous intéresse précisément aujourd'hui, est la cause environnementale. Lorsque nous sommes concentrés sur notre travail, nous avons tendance à soutenir le regard ce qui a pour conséquence de réduire drastiquement le nombre de cillements par minutes. Pour assurer une production de larmes suffisante à l'hydratation des yeux, il faut un cillement toute les 3 à 5 secondes. Ce cillement stimule naturellement les glandes lacrymales et permet de préserver un film de larmes sur l'œil, assurant son confort et participant à une meilleure qualité de vision. Or, les orthoptistes qui sont en prise avec cette problématique, ont put constater que beaucoup de leurs patients ne clignent plus des yeux que 4 à 5 fois par minute, ce qui est trop peu. Une prise de conscience de ce manque de cillement est la première étape vers un plus grand confort oculaire.


2.1 Qu'est ce que le cillement ?


Le cillement est un mouvement presque imperceptible de la paupière. Très rapide, il procure une fraction d’obscurité qui permet à nos yeux de se reposer brièvement, car la rétine n'est pas faite pour recevoir la lumière continue. Il permet également d'humidifier l'œil pour maintenir une hydratation optimale.



3. Les 4 conseils de votre naturopathe pour prendre soin de vos yeux


1er conseil de votre naturopathe


Clignez des yeux. A la différence du cillement qui se fait presque inconsciemment, le clignement est plus conscientisé. Fermez les yeux une seconde, exercez une légère pression pour stimuler vos glandes lacrymales. Ceci va permettre d'humidifier vos yeux. Faite le très régulièrement. Si vous ne produisez pas de larmes, que vos yeux restent secs malgré vos clignements, il est possible que le fonctionnement de vos glandes lacrymales soient en cause, dans ce cas consultez un spécialiste.


2ème conseil de votre naturopathe


Baillez. Le bâillement permet une décontraction de la mâchoire, une oxygénation du cerveau qui va favoriser l'attention mais aussi un clignement naturel des yeux.


3ème conseil de votre naturopathe


Riez. "Pleurer de rire", si cette expression vous parle c'est que vous en avez déjà fais l'expérience. En plus de stimuler votre système immunitaire, de vous détendre et d'apporter de la joie, le rire nous fait plisser les yeux fortement, ce qui stimule nos glandes lacrymales.



4ème conseil de votre naturopathe


Nos yeux, comme nos muscles, se nourrissent des nutriments apportés par notre alimentation. La qualité et la variété de notre nourriture est donc indispensable : Poissons gras, huile riche en Oméga 3, fruits et légumes riches en vitamine C, E, provitamine A...



Des petits gestes simples peuvent parfois faire beaucoup et nous aider à retrouver un confort perdu depuis longtemps. L'alimentation est un gros chapitre et changer ses habitudes peut être compliqué. Si vous souhaitez en savoir plus et vous faire accompagner pour adopter une meilleure hygiène de vie, vous pouvez me contacter en cliquant ici.



Auteur : Aurélia Basso-Peressut, naturopathe certifiée d'État à Lyon.



Ces conseils ne sauraient ni établir un diagnostic ni remplacer une consultation chez un spécialiste de la santé des yeux.