• Aurélia Basso

4 conseils de naturopathe pour mieux dormir



Vous manquez de temps pour lire ? Regardez lé résumé de l'article en vidéo (1m30)





SOMMAIRE

1. Conseil n°1 de votre naturopathe : Fuyez la lumière bleue (au moins 1 heure avant le coucher).

2. Conseil n°2 de votre naturopathe : Détendez-vous (sans vous décharger sur les autres).

3. Conseil n°3 de votre naturopathe : Au dîner, mangez un repas facile à digérer.

4. Conseil n°4 de votre naturopathe : Dînez tôt.



Un bon sommeil est indispensable au bien-être général : il favorise un mental positif, nous procure énergie, attention et concentration pour la journée. Se réveiller fatigué n'est jamais perçu comme une sensation agréable et nous nous levons alors souvent du mauvais pieds. S'il nous arrive de nous nous coucher trop tard, le manque de sommeil peut être dû à des causes indépendantes de notre volonté. Afin de remédier à ce manque de sommeil et d'éviter une accumulation de fatigue préjudiciable pour votre vie de tous les jours, je vous propose de découvrir 4 conseils de naturopathe pour favoriser un sommeil réparateur.



1. Conseil n°1 de votre naturopathe : Fuyez la lumière bleue (au moins 1 heure avant le coucher).


La lumière bleue est tout simplement la lumière émise par les écrans : TV, smartphone, tablette, ordinateur. Cette lumière bleue mime la lumière du jour, or, votre rythme naturel est -encore en 2021- calé sur le soleil. Aussi, sans réveil et sans volets, nous devrions nous endormir quand la nuit tombe et nous réveiller à l'aurore, lorsque les premiers rayons du soleil nous éclairent. Par exemple, début Mai, si nous respections le cycle jour nuit naturel, nous devrions nous lever autour de 6h30 et nous coucher autour de 21h. Or, la plupart d'entre nous se couche plutôt entre 22h et minuit, et se réveille lorsque le réveil sonne pour aller au travail, ce qui ne permet pas toujours d'avoir son quota d'heures de sommeil.


Pourquoi notre rythme naturel est-il calé sur le rythme du soleil ? La réponse est tout simplement hormonale. Lorsque l'obscurité arrive, nos yeux la perçoivent, transmettent l'information au cerveau qui va alors fabriquer la mélatonine : l'hormone du sommeil. C'est grâce à elle que nous allons pouvoir nous endormir. Au matin, lorsque le jour se lève, l'obscurité laisse la place à la lumière faisant diminuer la production de mélatonine, ce qui va peu a peu nous réveiller. Lorsque nous regardons la TV le soir, que nous surfons sur internet ou que nous discutons sur un réseau social sur notre smartphone, la lumière bleue émise par les écrans va bloquer la production de mélatonine car votre cerveau percevra une lumière semblable à celle du jour. Le travail naturel de l'endormissement ne se fera pas au moment opportun et votre sommeil risque d'être perturbé. Pensez également à éteindre toute source lumineuse qui pourrait perturber votre endormissement (appareils en veille par exemple).



2. Conseil n°2 de votre naturopathe : Détendez-vous (sans vous décharger sur les autres).


Outre la lumière bleue qui perturbe la production de mélatonine dans votre cerveau, certaines activités peuvent augmenter la vigilance ou créer du stress :

  • regarder un film ou une émission comportant des scènes de violence ou encore un suspens important.

  • Jouer à un jeu vidéo demandant une grande réactivité (jeux de combats, de course etc..).

  • Participer à des discussions houleuses sur les réseaux sociaux, ou avec les personnes de votre foyer.

Le soir, rien de mieux que la détente pour préparer une bonne nuit de sommeil. Si vous avez passé une mauvaise journée et que vous ressentez le besoin d'en parler, faite-le mais en veillant à ne pas transmettre votre agacement ou votre mauvais moral à votre entourage. En partageant les péripéties de votre journées, vous vous déchargez des énergies négatives accumulées mais vous risquez de les-leur transmettre. Vous irez peut être mieux l'instant d'après, mais dans la soirée, vous pourriez subir un retour de bâton inattendu : une remarque, un reproche, ou encore observer une attitude négative chez votre conjoint ou vos enfants. Si cela arrive, ne vous en étonnez pas. Comme vous, eux aussi ont sans doute eu leur lot de péripéties dans la journée. Pour vous détendre, vous pouvez dans tous les cas diffuser chez vous de l'huile essentielle d'ylang ylang. Cette huile essentielle vous aidera a vous détacher et à passer à autre chose de mieux. Vous pouvez en complément vous masser les paumes des mains et le ventre avec de l'huile végétale additionnée de quelques gouttes d'huile essentielle d'Ylang Ylang et d'huile essentielle de Bois de santal.

  • Faites une promenade avant le dîner (seul, si vous ne pouvez pas vous empêcher de raconter les moindres détails de votre mauvaise journée), cela vous évitera de vous décharger à table et de bloquer la digestion de tout le monde (un stress ou une contrariété peut bloquer votre digestion). Profitez-en pour relativiser et prendre du recul sur la situation.

  • Faites un peu de sport si l'exercice physique ne vous empêche pas de dormir ensuite.

  • Prenez un bain relaxant : Verser dans une huile végétale ou du miel de l'huile essentielle d'Ylang Ylang, de Bois de Santal, de Patchouli et de Vétiver (10 gouttes) et mettre dans l'eau du bain. Allumez une bougie.

  • Écrire les péripéties de votre journée et ce que vous pensez de l'attitude de votre collègue ou de votre patron peut être une autre façon de vous délester des énergies négatives sans les transmettre a vos proches.

  • Riez. Regardez une émission drôle, un film comique ou mieux, lisez quelque chose qui vous amuse et vous fait du bien.



3. Conseil n°3 de votre naturopathe : Au dîner, mangez un repas facile à digérer.


J'aurais pu vous conseiller de "Dîner léger", mais ça n'aurait pas été assez clair. Si vous mangez vraiment "léger" le soir : une salade avec quelques crudités par exemple ou une soupe, et que vous n'en avez pas l'habitude, vous risquez d'avoir faim et de vous rabattre 2 heures après sur des sucreries ou du gras. Ce n'est pas le but ! Il est important que vous n'ayez pas faim avant de vous coucher ou pire, que la faim vous réveille dans la nuit. Au dîner, évitez la nourriture grasse comme les plats en sauce, la crème, le fromage qui peuvent rendre la digestion laborieuse et vous réveiller au milieu de la nuit, ainsi que l'apport en mauvais sucres qui d'une part est excitant, et qui risque de générer une fausse sensation de faim peu après et entraîner des pulsions sucrées.



4. Conseil n°4 de votre naturopathe : Dînez tôt.


Le pire que vous puissiez faire pour votre sommeil (et accessoirement votre tour de taille), est de manger un repas copieux, gras et arrosé après 20h. Vous pourriez avoir un coup de barre après le repas car votre système digestif devra puiser toute votre énergie pour s'occuper de votre dîner, mais votre sommeil risquerait d'être court, haché et peu reposant.

Passez à table plutôt autour de 19h, ainsi vous aurez le temps suffisant pour digérer avant de vous allonger pour dormir. Manger tôt et raisonnablement favorisera une bonne nuit de sommeil. Réservez plutôt les repas copieux pour le midi le week-end.



En appliquant ces 4 conseils simple, vous pourrez améliorer la qualité de votre sommeil. En revanche, dans certains cas particuliers, il est possible qu'ils ne suffisent pas et qu'un accompagnement en naturopathie soit nécessaire pour évaluer avec précisions les causes d'un mauvais sommeil. Si vous souhaitez en savoir plus sur la naturopathie cliquez ici. Vous souhaitez réserver pour une consultation, cliquez là.



Ces conseils ne sauraient remplacer le diagnostic et l'avis d'un médecin en la matière.


Auteur : Aurélia Basso-Peressut, naturopathe à Lyon