• Aurélia Basso

6 conseils de naturopathe contre le syndrome prémenstruel

Dernière mise à jour : août 25


Si le SPM vous gâche la vie, la naturopathie peut vous aider.

Vous manquez de temps ? Regardez le résumé en vidéo (moins de 2mn) :




SOMMAIRE

1. Qu'est ce qu'est le syndrome prémenstruel ou SPM ?

2. Quelles sont les causes du SPM ?

3. Que faire pour soulager le SPM ? Mes 6 conseils pour mieux vivre votre syndrome prémenstruel




1. Qu'est ce qu'est le syndrome prémenstruel ou SPM ?


Le syndrome prémenstruel ou SPM est un trouble pouvant survenir jusqu'à 10 jours avant les règles et pouvant durer plusieurs heures après leur survenue. Répandu chez de nombreuses femmes, il peut se manifester de différentes façon, et ses symptômes peuvent se cumuler entre eux :

  • irritabilité

  • maux de tête

  • instabilité émotionnelle

  • douleurs mammaires

  • déprime

  • œdèmes

  • troubles cutanés

  • prise de poids transitoire

  • compression pelvienne

  • lombalgies

  • troubles digestifs

  • fatigue

  • troubles du sommeil



2. Quelles sont les causes du SPM ?


Le SPM, désagréable pour certaines peut devenir totalement handicapant pour d'autres. Les causes sont multiples :

  • Carence en sérotonine

  • Carences en magnésium, calcium

  • Prédisposition génétique

  • Facteurs hormonaux

  • Perturbateurs endocriniens (plastiques...)



3. Que faire pour soulager le SPM ?

Mes 6 conseils pour mieux vivre votre syndrome prémenstruel


  1. Si possible, évitez les sources de stress, prenez du temps pour vous relaxer

  2. N'ajoutez pas d'œstrogène dans l'alimentation en limitant l'apport des graisses saturées qui véhiculent les œstrogènes des hormones de croissance données aux animaux d'élevage industriels : viandes rouges, charcuteries, produits laitiers (yaourts, fromages, lait), bière et soja -pour leur teneur en phyto-œstrogènes- pendant toute la période de votre SPM.

  3. Evitez les aliments à index glycémique haut. Tournez-vous davantage vers les légumes, les fruits, les céréales complètes ou à défaut semi-complètes et le fait maison.

  4. Pensez à l'huile d'onagre qui soulage les douleurs mammaires, les céphalées, les désordres digestifs, régule les troubles de l'humeur et limite l'apparition des boutons hormonaux.

  5. La tisane pour soulager le SPM : 50 gr d'armoise commune feuilles + 30g de souci fleur + 20 gr d'estragon feuilles. Préparation : 4 cuillères à soupe du mélange dans 1 L d'eau bouillante, infuser 10 mn, filtrer et boire dans la journée.

  6. Pensez au magnésium. L'hyperoestrogénie induit une chute du magnésium, favorisant la rétention d'eau, une moindre résistance au stress et une accentuation des contractions utérines. Préférez les formes citrates, taurates ou bisglycinates de magnésium pour leur meilleur assimilation par l'organisme.


Appliquez ces conseils dés le début de votre syndrome prémenstruel, vous ne vous en porterez que mieux!

Ces conseils sont une première ébauche à un accompagnement de fond. Pour aller plus loin et pour pouvoir apaiser la situation de façon durable, des conseils personnalisés sont nécessaires. Pour toute demande, rendez-vous ICI.


Auteur : Aurélia Basso-Peressut, naturopathe certifiée d'État à Lyon



Ces conseils ne sauraient remplacer un avis médical et ne donnent lieu à aucun diagnostic. Si vous suivez un traitement médicamenteux, demandez conseil à votre médecin traitant.