• Aurélia Basso

Conseils de Naturopathe : 3 bonnes raisons de ne jamais tester le Nose Waxing


naturopathe lyon


SOMMAIRE

1. Le nose waxing, qu'est ce que c'est ?

2. Le nez, à quoi sert-il ?

3. Poils et mucus, utiles pour notre santé

4. Les dangers du nose waxing ou épilation du nez, en résumé



Le nose waxing, si vous ne le connaissez pas encore, est une mode qui existe déjà depuis quelques années. Pratiquée partout dans le monde, cette tendance beauté représente des risques. Votre naturopathe vous dit tout.


1. Le nose waxing, qu'est ce que c'est ?


Pour les anglophobes, "nose" veut dire nez et "waxing" vient de wax qui signifie la cire.

La méthode consiste à s'épiler les poils du nez en insérant un bâtonnet recouvert de cire dans chaque narine, puis, après un temps de repos, de tirer d'un coup sec. Tous les poils tapissant l'intérieur des narines se retrouvent arrachés. le but ? La sempiternelle chasse aux poils. Si les vidéos sur le sujet fleurissent sur internet et rencontrent un certain succès, c'est que la réaction des nose waxés peut amuser et faire le buzz. Pour preuve, cette vidéo a comptabilisé sur Youtube pas moins de 12 millions de vues et reçu près de 160 000 likes.



Sur google, le terme "nose wax" a atteint un pic de recherche sans précédent en juillet 2021. Les pays anglophones, Royaume-Uni en tête, sont les grands adeptes de cette tendance. En France, la fièvre du nose waxing est moins forte mais néanmoins présente. En cette période de reprise épidémique de Coronavirus, je vous propose mon avis de naturopathe sur cette tendance beauté pas si anodine qu'elle n'y paraît.



1. Le nez, a quoi sert-il ?


La réponse la plus logique que vous pouvez donner est "la respiration" et "l'odorat". A une certaine époque, on pensait qu'il servait aussi à tenir les lunettes ! C'est un fait, mais le nez est bien plus que ça.

Le nez fait partie intégrante du système immunitaire. Il fait partie de la première ligne de défense de l'organisme. Sans vous perdre dans un cours sur l'immunité, sachez simplement que le système immunitaire comporte 3 lignes de défense :

  1. La première ligne de défense est composée de la peau et des muqueuses. Comme des barrières et des portiques sécurisés.

  2. La deuxième ligne de défense est composée d'agents chimiques et cellulaires non spécifiques. Comme des agents de sécurité.

  3. La troisième ligne de défense est composée d'agents chimiques et cellulaires spécifiques. Comme des commandos des forces spéciales.

Le nez, plus exactement l'intérieur du nez, est richement vascularisé et innervé (riche en petits vaisseaux sanguins et en nerfs). Il est tapissé de poils appelés vibrisses qui recouvrent la muqueuse nasale, constituée de glandes à mucus. Ces poils et ces glandes permettent de réchauffer l'air inspiré, d'éviter l'assèchement en maintenant une humidité optimale et font office de filtre. En effet, ils empêchent les particules, les germes et les microbes d'entrer dans l'organisme.



2. Poils et mucus, utiles pour notre santé


Sans le savoir, nous sécrétons chaque jour jusqu'à 2 litres de mucus. En temps normal, nous ne nous en apercevons pas. Ils recouvrent l'intérieur du nez et lubrifient les poils, qui piègent au passage de l'air inspiré, les agents pathogènes. Ce mucus est très utile car il permet de piéger les éléments indésirables en les "enrobant" comme dans une colle. Ils seront soit évacués par le mouchage, soit naturellement acheminés par les vibrisses jusqu'à la gorge où ils tomberont dans l'estomac pour être dissous comme dans un bain d'acide. Ça ne rigole pas !



3. Beauté et santé


Grâce à ces quelques explications à la fois anatomiques et physiologiques, vous aurez compris l'utilité de conserver intacts les poils de votre nez. Si vous leur faites subir l'épilation, vous priverez votre organisme d'une barrière efficace contre les maladies. Si les poils de votre nez sont véritablement inesthétique car ils dépassent, utilisez une tondeuse adaptée pour raser les vibrisses visibles.



4. Les dangers du nose waxing ou épilation du nez, en résumé


  1. Ça fait mal ! Première et bonne raison de ne pas le faire. Même s'il faut souffrir pour être beau/belle, trouver le juste milieu est toujours l'idéal : utilisez une mini tondeuse adaptée pour couper les poils -ceux qui dépassent uniquement-.

  2. Vous risquez une infection. Le nez est à la fois très sensible et très riche en capillaires (petits vaisseaux sanguins). Faire subir un arrachage violent aux poils du nez peut provoquer une inflammation, voire des saignements qui peuvent représenter une opportunité pour les microbes. En effet, vous pouvez être porteur sain d'un bactérie appelée staphylocoque. En cas de saignement, ce microbe endormi bien au chaud dans votre nez pourrait profiter des lésions provoquées par l'épilation pour passer dans votre circulation sanguine et provoquer une infection au fil de son voyage : infection de la peau ou encore une infection pulmonaire.

  3. Vous affaiblissez vos défenses immunitaires. En déracinant les poils de votre nez, vous privez votre corps de la première ligne de défense des voies respiratoires, et ce pendant des semaines. En clair, vous serez plus fragile et donc plus sensible aux maladies, coronavirus compris, et ce même si vous êtes vacciné. Je rappelle que la meilleure des vaccination est l'immunité naturelle de l'organisme. Si l'objectif de l'épilation du nez est d'être plus sexy, demandez-vous si vous serez plus sexy en enchaînant les rhumes et les grippes tout l'hiver.


Si le nose waxing fait le buzz avec des vidéos virales et peut donner envie à certaines personnes d'en profiter, vous savez désormais que cette tendance est tout sauf une bonne idée. Lancez-vous d'autres challenges personnels plus constructifs qui vous feront progresser sur le chemin du mieux-être et de la santé, comme arrêter les bonbons et les gâteaux ou encore prendre une douche froide le matin pendant 1 mois. Résultats beauté garantis ! Excellente semaine à tous et à la semaine prochaine pour un nouvel article bien senti.



Auteur : Aurélia Basso-Peressut, naturopathe certifiée d'État à Lyon 5