• Aurélia Basso

Le menu végétarien de la discorde débarque à Lyon

Dernière mise à jour : août 25


SOMMAIRE

1. Haro sur le végétarisme et ses dangereux adeptes!

2. Le menu végétarien proposé par la ville de Lyon est-il déséquilibré?

3. Est ce que la ville de Lyon souhaite bannir à tout prix et pour toujours la viande du menu des cantines?


L'avis de votre naturopathe a Lyon sur les menus scolaires végétariens.

1. Haro sur le végétarisme et ses dangereux adeptes!


La mise en place provisoire d'un menu végétarien afin de fluidifier le passage à la cantine des élèves des écoles de Lyon fait polémique.

Gonflée par des personnalités politiques sur les plateaux TV, cette polémique jette l'opprobre sur un régime alimentaire adopté au quotidien par une partie des Français.

La raison? le menu végétarien proposé provisoirement par la Ville de Lyon mettrait en danger la santé de nos enfants.

On entend ici et là dans les médias des personnes dont ce n’est pas le métier qui s’autoproclament experts nutritionnistes, agitant l'argument du ”déséquilibre alimentaire” et de ”l’idéologie mise dans les assiettes de nos enfants”. En dehors de ces manœuvres politiciennes visant sans doute a diffamer les choix de EELV à la tête de la Ville de Lyon, posons nous la question du bien fondé de ces attaques.


2. Le menu végétarien proposé par la Ville de Lyon est-il déséquilibré?


Le maire de Lyon a précisé, lors d’une de ses intervention télévisée, que le menu végétarien comportait du poisson et des œufs, qui sont tous deux source de protéines, au même titre que la viande. La question centrale qui agite tout ce petit monde, vous l'aurez compris, tourne autour des protéines.

Faut-il en déduire que le mot "végétarisme” terrorise encore, en 2021?

Les détracteurs de ce menu imaginent-ils encore, comme il y a 20 ans, que le végétarisme se résume à manger uniquement de la salade avec quelques graines?


Le poisson est riche en fer, en protéines, en oméga 3. Les œufs sont également très nutritifs.

Affirmer que l’absence de viande conduit à des carences à notre époque tient soit d’une méconnaissance totale du sujet -et dans ce cas, mieux vaut s’abstenir d'avancer de fausses informations-, soit une manœuvre politicienne visant à utiliser la santé de nos braves écoliers comme étendard de l’opposition politique.


Voici deux tableaux, le premier sur les valeurs nutritives de la viande et le second sur celles du poisson.


Source des tableaux, Doctissimo.fr


Force est de constater que le poisson, même si ce n'est pas de la viande, contient autant de protéines dont beaucoup s'inquiètent de leur absence.


3. Est ce que la ville de Lyon souhaite bannir à tout prix et pour toujours la viande du menu des cantines?


La réponse est non.


Si cette mesure provisoire permet à tous les enfants de manger un repas chaud à la cantine, mieux vaut peut être relativiser la situation. Se retrouver à devoir bouleverser son emploi du temps et finir par manger un sandwich dehors avec son enfant parce que la cantine est fermée pour des raisons logistique, ne garantirait pas davantage un déjeuner équilibré à nos enfants.